Afin d'avoir une opinion précise de la viabilité du projet, d'évaluer les solutions techniques envisageables et d'avoir un coût des interventions à mener en urgence, nous avons fait appel depuis novembre 2011 à quatre entreprises du bâtiment, spécialisées dans la restauration de monuments historiques.

Depuis le 17 novembre 2012, date de l'acquisition de la chapelle par le Comité pour l'Etude et la Restauration de la Chapelle Templière de Libdeau, 5 mois et une semaine auront été nécessaire pour réunir les fonds destinés à la réalisation des travaux d'urgence, soit 105 422,62 euros décomposés comme suit :

- La DRAC : 21 085 €

- Le Conseil Régional de Lorraine : 20 000 €

- Le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle : 10 000 €

- Subvention Fondation du Patrimoine : 20 000 €

- Souscription publique Fondation du Patrimoine : 27 492,79 €

- Subvention La Sauvegarde de L'Art Français : 5000 €

- Autofinancement : 1844,83 €

Suite à la réception de l’accord de La Sauvegarde de l’Art Français pour un don de 5000€, le plan de financement a été clôturé le 24 avril 2013, ouvrant ainsi la voie à la signature du bon pour accord intervenu le 15 mai. Les travaux sont entrés dans une phase concrète de réalisation lors de la première réunion de chantier qui s'est tenue le 24 juin. Les premiers travaux ont débuté le 26 juin par le débroussaillage et le nettoyage afin de préparer les abords de la chapelle de Libdeau à recevoir l’échafaudage. L’édifice est également purgé de la végétation qui s’est installée dans les murs ainsi que des éléments dangereux menaçants de chuter. Cette purge s’effectue à l’aide d’une nacelle.

PREPARATION DU SITE

      

      

      

      

 

MONTAGE DES ECHAFAUDAGES

     

    

    

    

 

CONSTATS ET PREMIERES INTERVENTIONS

     

     

    

      

    

      

 

  MACONNERIE ET CHARPENTE

    

     

    

 

 COUVERTURE

    

       

     

  

 

RECEPTION DES TRAVAUX

     

 

feed-image Flux RSS