L'entreprise Maddalon, en novembre 2011, nous a proposé deux solutions techniques afin de mettre hors d'eau et de stabiliser le bâtiment dont les coûts s'échelonnaient entre 71 000 et 81 000 euros. Une seconde entreprise, HEM LOCK s'était déplacée mais ne nous a pas fait de proposition. Malheureusement, depuis cette période, l'état de la voûte s'est encore dégradé rendant impossible une intervention par l'intérieur de la première travée de l'édifice pour des raisons de sécurité des ouvriers. L'entreprise Hory-Chauvelin Lorraine et l'entreprise Secher échafaudage se sont rendues le 16 octobre 2012 sur place et nous ont proposé une solution de stabilisation de l'édifice et de mise hors d'eau en intervenant par l'extérieur au moyen d'échafaudages et d'une nacelle. Il faut garder à l'esprit que cette solution proposée est la seule envisageable dans l'état actuel des choses. Son coût est élevé mais néanmoins indispensable afin de préserver l'intégrité du bâtiment et d'envisager ensuite un phasage des intervention de restauration en lien avec le STAP et la DRAC.